La ville de Marseille veut redynamiser son centre après l’avoir un peu dynamité

De Florent de Corbier, pour la Marseillaise
Marseille centreAprès plusieurs années de frénésie commercialo-immobilière, la Ville de Marseille y met un frein. Une bonne nouvelle pour les enseignes de l’hyper-centre.
Marseille a-t-elle surestimée l’appétit commercial de ses habitants et touristes ? Car après des ouvertures à foison (Terrasses du Port, Docks, Voûtes de la Major et bientôt Prado-Vélodrome ou des rénovations (rue de la République, Bonneveine, Centre Bourse, Valentine) dans un temps très rapproché, la Ville a décidé de geler la construction de pôles commerciaux. Sur les 200 000m2 de nouvelle surfaces prévues, 150 000m2 ont été réalisés. « Je pense qu’on va s’arrêter là» , a annoncé, avant-hier sur les ondes de France Bleu Provence, Solange Biaggi, l’adjointe (LR) au maire déléguée au commerce. Exit donc le projet en friche de Bleu Capelette. Suite de l’article

Publicités