(Vidéo) Philippe Barre, fondateur du projet Darwin à Bordeaux, chantre des « bâtisseurs »

L’Express
Darwin Bordeaux« Il est écrit où le dogme selon lequel un entrepreneur ne peut pas être humaniste ‘ » : à 43 ans, Philippe Barre, fondateur de Darwin, projet urbain ayant jeté les bases à Bordeaux d’un modèle inédit de développement économique durable, défend les « bâtisseurs » contre les « bétonneurs ».
Patrons de start-up, employés d’entreprises en co-working, responsables d’une ferme urbaine, clients du restaurant bio, touristes en goguette et prochainement mal-logés accueillis en logements d’urgence… l’espace Darwin, sur la rive droite à Bordeaux, est en perpétuelle ébullition.
Tout commence en 2006 lorsque Philippe Barre, patron d’une agence de communication bordelaise, cherche un lieu de travail à partager, avec l’idée de mutualiser cantine et espaces de détente. Suite de l’article

En savoir plus : Le projet Darwin de Philippe Barre défend les bâtisseurs, le Point

Reportage de la chaine Public Sénat (50 min)

Nantes, une smart city en devenir

De Mélanie Longuet, pour la Tribune

Île de Nantes, Quartier Prairie au Duc
© Francois Marchand/Groupe A5/Samoa

Ecoquartiers, gestion intelligente de la consommation d’énergie, applications mobiles… Depuis plusieurs années, des projets développés à Nantes et dans son agglomération conduisent la métropole vers le statut de ville intelligente.
Les smart cities promettent, avec l’aide du numérique, d’améliorer la vie en ville à travers la mobilité, l’environnement, l’accès aux administrations… Parmi les critères qui définissent ces villes, la maîtrise de la consommation en énergie est capitale.
Face à une croissance de sa population, Nantes et son agglomération se sont lancées dans « une politique de renouvellement urbain et de développement durable ». Suite de l’article

UPS au far west de l’urbanisme

De françois Pelletant, pour le Huffington Post
Dans quelques heures, la société américaine United Parcel Service (UPS) aura vraisemblablement le feu vert du Tribunal Administratif de Versailles pour implanter en Île-de-France sa mega plate-forme logistique, sur des terrains de 148 hectares normalement réservés pour le développement des sciences du vivant du génopole d’Evry, ville du premier Ministre.
Adieu recherche, science, excellence française, progrès médical, Téléthon; bonjour camions, gasoil, pollution, exploitation, profit. Suite de l’article

Loi Littoral : trente ans, et après ?

De M.B., pour Environnement Magazine
plage-saint-colomban-carnacLa loi Littoral du 3 janvier 1986 s’est révélée un précieux atout pour lutter contre le bétonnage des côtes et gérer la forte pression s’exerçant sur le littoral. Trente ans après, son co-rédacteur Lucien Chabason est revenu sur sa genèse et son actualité, devant un parterre de spécialistes réuni le 16 février à l’Institut du développement durable et des relations internationales (Iddri).
Rares sont les lois faisant autant consensus que la loi Littoral. Du moins auprès des habitants car les élus sont souvent plus remontés contre son application, jugée à géométrie variable. Synonyme dans les esprits d’une côte protégée, respectée, cette loi consacrant juridiquement un terme jusque-là essentiellement géographique – le littoral – fut instaurée il y a trente ans pour préserver la qualité des paysages et de l’environnement côtier. Suite de l’article

Quel devenir pour le modèle « Natura 2000 » à la française ?

De Philie Marcangelo-Leos, pour Localtis
Natura 2000Réduction des moyens budgétaires de l’Etat, régions devenues autorités de gestion des fonds communautaires, nouvelles grandes régions, future Agence française pour la biodiversité, autant d’évolutions majeures invitant à trouver une nouvelle manière d’intégrer Natura 2000 dans une politique territoriale mobilisatrice pour les régions. Un rapport publié le 12 février avance plusieurs scénarios possibles d’amélioration du dispositif. Suite de l’article

Pour réduire la circulation des poids lourds, Paris développe le transport fluvial

Mairie de Paris
Seine-transportLa Seine et les canaux font partie de l’identité de la capitale et représentent une alternative écologique au «tout-routier» pour le transport de marchandises. La Ville signe, ce mardi 16 février en Conseil de Paris, un accord avec l’UNICEM, un acteur clé du secteur des matériaux de construction afin de développer sensiblement le trafic fluvial et ainsi contribuer à limiter les émissions de CO2 et de particules fines.
Paris est propriétaire d’implantations portuaires dans le 19e arrondissement et en Seine-Saint-Denis (93), le long de ses canaux à grand gabarit, à savoir le canal Saint-Denis et le canal de l’Ourcq. Un atout de poids pour répondre aux enjeux du développement durable ! Suite de l’article

Du nouveau pour les littoraux : la création du réseau « Littoral-Urbanisme »

De Jean-Baptiste Dubrulle, pour Weka
LittoralUne instruction du gouvernement du 7 décembre 2015 revient sur les modalités d’application des dispositions particulières au littoral, et codifiées aux articles L. 146-1 à L. 16-9 et L. 156-1 à L. 156-4 du Code de l’Urbanisme. (…)
Après avoir identifié les moyens d’action à disposition de l’État pour assurer la traduction des dispositions de la loi Littoral dans les documents d’urbanisme, cette instruction propose l’organisation d’un réseau « littoral et urbanisme », ayant pour mission d’assister les acteurs locaux dans la prise de décision. Suite de l’article

Le rapport qui va à l’encontre du projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes

De Clémentine Maligorne, pour le Figaro
ND des LandesVoilà un rapport qui risque de mettre à mal les arguments des partisans et promoteurs du projet du nouvel aéroport de Notre-Dame-des-Landes. Le Canard Enchaîné dévoile, dans son édition de mercredi, les conclusions d’une étude qui n’a jamais été rendue publique.
Ce document, dont l’hebdomadaire publie des extraits, affirme que l’agrandissement de l’aéroport existant de Nantes-Atlantique serait moins préjudiciable d’un point de vue écologique que «l’urbanisation prévisible» en cas de transfert des infrastructures sur une autre zone. Suite de l’article

Grand Paris : la Caisse des Dépôts veut créer les « villes de demain »

De Laurent Terrade, pour Localtis
Projet-station-st-denis-pleyel-ligne-15-grand-parisLors d’un colloque organisé à la Cité universitaire internationale de Paris mardi 16 février 2016, le groupe Caisse des Dépôts a présenté la large palette de ses interventions dans le cadre du Grand Paris, dans les domaines de l’économie, la cohésion territoriale, l’inclusion sociale ou encore le développement durable.
Il est revenu à Jean-François Carenco, préfet d’Ile-de-France, de rappeler en introduction le rôle de « partenaire majeur » de la Caisse des Dépôts dans le projet, depuis la signature, en juin 2011, d’une convention avec l’Etat sur les contrats de développement territorial (CDT) du Grand Paris. Suite de l’article

La petite commune de Mours veut devenir un modèle d’écologie

De Pauline Landais-Barrau, pour le Parisien
54833398Faire de sa petite commune de Mours un modèle d’écologie. Le maire Joël Bouchez (SE) en rêve. Lors de ses vœux à la population, il a insisté sur son plan de transition énergétique de la ville. Présenté en conseil municipal le 10 décembre dernier, après plusieurs années de travail, il s’agit d’une sorte de charte de bonne conduite en matière environnementale dans cette petite commune de quelque 1 300 habitants. Suite de l’article