Les grosses entreprises du tourisme veulent « une simplification drastique des règles d’urbanisme »

Reporterre
DisneyLandL’Alliance 46-2 publie un Livre blanc pour le tourisme en France. Cette association regroupe vingt grandes entreprises dont l’activité est partie prenante du tourisme : Accor, Aéroports de Paris, Caisse des Dépôts, Disneyland Paris, Elior, Groupe Galeries Lafayette, GL Events, Kering, SNCF… (…)
L’Alliance demande « une simplification drastique des règles d’urbanisme » applicables aux équipements touristiques, « notamment en ce qui concerne l’hôtellerie de plein air ». Le Livre blanc évoque en particulier les interprétations trop restrictives de la portée du permis d’aménager (article R.443-6 du Code de l’urbanisme) et l’interprétation juridique – plus sévère pour l’hôtellerie de plein air – de la question de l’aménagement et de l’entretien des terrains régulièrement autorisés sur la bande littorale et dans les aires protégées.

Sur le même thème : Le Livre blanc pour le tourisme de l’Alliance 46-2 veut bousculer la routine, Localtis
Le Livre blanc de l’Alliance 46-2

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s