Qui veut la peau des CAUE ?

De Nicolas Guillon, pour le Moniteur
Les conseils d’architecture, d’urbanisme et d’environnement (CAUE) vivent des heures difficiles. Avec eux, c’est la qualité du cadre de vie qu’on assassine.
Au commencement était la loi du 3 janvier 1977. Article 1: «La création architecturale, la qualité des constructions, leur insertion harmonieuse dans le milieu environnant, le respect des paysages naturels ou urbains ainsi que du patrimoine sont d’intérêt public. (…) En conséquence, des conseils d’architecture, d’urbanisme et de l’environnement (CAUE) sont institués.» Suite de l’article (payant)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s