Tours : Trois siècles d’urbanisme

De Nicolas Rimbaux, pour la Nouvelle République
ToursL’entrée de Tours, […] bordée de grandes maisons de taille blanche, aux façades régulières, est vraiment magnifique. Cette superbe rue […] coupe la ville en ligne droite, se dirigeant vers le nouveau pont, de quinze arches plates, ayant chacune 75 pieds d’ouverture. »
Dans son ouvrage « Voyages en France pendant les années 1787, 1788, 1789 », le Britannique Arthur Young encense l’entrée nord de la cité tourangelle, l’actuelle place Anatole-France. Suite de l’article

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s