Refonte de la carte intercommunale : des recommandations pour les élus

De Thomas Beurey, pour Localtis
Les contours de l’intercommunalité se dessinent actuellement au sein des commissions départementales de la coopération intercommunale (CDCI). Ces instances disposent de réels pouvoirs. A condition, rappelle l’ADCF, que les élus locaux prennent certaines précautions.
Jusqu’à fin mars, les commissions départementales de la coopération intercommunale (CDCI) peuvent amender les projets de cartes intercommunales présentés en octobre dernier par les préfets. Pour le faire, elles ont intérêt à mettre le maximum d’atouts de leur côté, estime le conseil d’orientation de l’Assemblée des communautés de France (ADCF). Dans une note envoyée la semaine dernière à ses 1.250 adhérents (des communautés de toutes tailles) et que Localtis a pu consulter, l’association explique pourquoi. Suite de l’article

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s