Comment Ljubljana est devenue la « capitale verte » de l’Europe

De Simone d’Antonio, pour CityLab

ljubljanaLe long des rues étroites au bords des rives de la rivière Ljubljanica , les seuls sons que vous êtes susceptibles d’entendre sont le crépitement des chaussures sur les pavés, les voix des gens sur pied et le cliquetis des verres aux terrasses des cafés .
Beaucoup de choses ont changées depuis 10 ans, à l’époque les rues étaient encombrées par le trafic. Il y avait peu de place pour les piétons. Ceux qui osaient marcher devaient esquiver les voitures et les bus et respirer les fumées des pots d’échappement. suite de l’article (en anglais)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s