Des immeubles au-dessus du périphérique : les projets d’Hidalgo

De Bertrand Gréco, pour le JDD

©Foncière des régions
©Foncière des régions

L’opération Réinventer Paris, l’un des plus ambitieux concours d’architecture en Europe, s’est achevée cette semaine. Le nom des 23 équipes lauréates choisies parmi les 75 « projets urbains innovants », sera dévoilé mercredi. Le JDD a pu assister à l’un des jurys. Coulisses… Suite de l’article

Publicités

LGV Tours-Bordeaux : quelles seront les retombées économiques ?

De Nicolas César, pour Sud Ouest

Cette nouvelle ligne, qui doit être en service mi-2017, profitera au secteur tertiaire à Bordeaux, mais aussi à Angoulême. Mardi 2 février, le président de Lisea, société concessionnaire, présentera les prochaines étapes de l’année 2016 à Bordeaux
Pour l’heure, les retombées du chantier de la LGV Tours-Bordeaux pour les entreprises situées dans les six départements traversés par la ligne se chiffrent à 715 millions d’euros.
Mais, d’autres retombées indirectes et importantes vont intervenir. Avec Bordeaux à deux heures et cinq minutes de Paris, la gare Saint-Jean va changer de dimension. À l’horizon 2020, elle devrait accueillir 18 millions de passagers, contre 11 millions aujourd’hui. Mais ne nous méprenons pas,  » la LGV ne crée pas de dynamisme économique, sans opérations d’aménagement du territoire en parallèle « , rappelle Pierre Delfaud, professeur émérite d’économie de l’Université de Bordeaux. Suite de l’article

Le Cirque de l’Essonne, un espace naturel et agricole menacé

De Cens, pour Médiapart

Cirque de l'essonne - VillabéLes associations demandent l’arrêt de tout « grignotage » et la sauvegarde de cette entité naturelle essentielle pour la future agglomération Grand Paris Sud – Ces maires qui ont refusé les logements sociaux et qui aujourd’hui sont contraints de détruire des espaces essentiels par manque d’étude en amont… Incompétence des communes ayant de graves conséquences sur l’Environnement ? Suite de l’article

Des architectes dessinent le Saint-Brieuc de demain

Ouest France

des-architectes-dessinent-le-saint-brieuc-de-demainTrois équipes d’architectes, qui ont imaginé des projets pour la ville de Saint-Brieuc ont été primées. Leurs travaux sont exposés au conseil d’architecture et d’urbanisme.
Dans le cadre du concours Europan 2015, une quarantaine d’équipes de jeunes diplômés des écoles d’architecture et d’urbanistes ont sillonné, en avril, la ville de Saint-Brieuc pour préparer leurs projets. Suite de l’article

Les nouvelles mobilités au service des ménages ruraux

De Ivan Eve, Pour Localtis

Un rapport commandé par la Direction générale des entreprises (DGE) et le Commissariat général au développement durable (CGDD) se penche sur les nouvelles mobilités et les usages novateurs de la voiture. Il montre notamment que le covoiturage et l’autopartage, aujourd’hui cantonnés aux grandes agglomérations, sont des solutions toujours sous-exploitées face aux besoins de transport des ménages ruraux. Plusieurs scénarios sont proposés pour mobiliser les différents acteurs, collectivités en tête. Suite de l’article

Zones à Défendre : les aménageurs face à une nouvelle contrainte

De Hugo Soutra, pour la Gazette des communes

La multiplication récente des « Zones à Défendre » – un mode de protestation nouveau, basé notamment sur l’occupation de chantier – rend l’issue des conflits d’aménagement du territoire de plus en plus incertaine. Les ZAD contraignent les maîtres d’ouvrage à bâtir un dialogue réellement constructif avec les opposants, persuadés que les politiques d’aménagement n’ont pas suffisamment évolué depuis la fin des Trente glorieuses. Explications. Suite de l’article

Comment Ljubljana est devenue la « capitale verte » de l’Europe

De Simone d’Antonio, pour CityLab

ljubljanaLe long des rues étroites au bords des rives de la rivière Ljubljanica , les seuls sons que vous êtes susceptibles d’entendre sont le crépitement des chaussures sur les pavés, les voix des gens sur pied et le cliquetis des verres aux terrasses des cafés .
Beaucoup de choses ont changées depuis 10 ans, à l’époque les rues étaient encombrées par le trafic. Il y avait peu de place pour les piétons. Ceux qui osaient marcher devaient esquiver les voitures et les bus et respirer les fumées des pots d’échappement. suite de l’article (en anglais)